of 28/28
L’EPSM des Flandres aujourd’hui EPSM des Flandres

L’EPSM des Flandres aujourd’huiepsm-des-flandres.fr/wp-content/uploads/livret... · 2018. 5. 3. · Les Professionnels Effectif des personnels non médicaux au 31 décembre 2017

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of L’EPSM des Flandres aujourd’huiepsm-des-flandres.fr/wp-content/uploads/livret... · 2018. 5....

  • L’EPS

    M d

    es F

    land

    res

    aujo

    urd’

    hui

    EPSM

    de

    s Fl

    andr

    es

  • EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s

    EPSM

    Lill

    e M

    étro

    pole

    EPSM

    Agg

    lom

    érat

    ion

    Lillo

    ise

    Psyc

    hiat

    rie G

    énér

    ale

    1

  • - Ter

    ritoi

    re d

    e sa

    nté

    Flan

    dre

    Inté

    rieur

    e - F

    land

    re m

    ariti

    me

    - 6 s

    ecte

    urs

    - pôl

    es d

    e ps

    ychi

    atrie

    gén

    éral

    e (3

    67.0

    71 h

    abita

    nts)

    - 2 in

    ters

    ecte

    urs

    de p

    sych

    iatr

    ie in

    fant

    o-ju

    véni

    le (9

    7.87

    4 ha

    bita

    nts)

    - 118

    com

    mun

    es p

    our u

    ne s

    uper

    ficie

    de

    1.59

    1 km

    ²

    Popu

    latio

    n du

    Nor

    d

    Popu

    latio

    n de

    s se

    cteu

    rs d

    e l’E

    PSM

    Popu

    latio

    n de

    l’ar

    rond

    isse

    men

    t de

    Dun

    kerq

    ue

    2.57

    1.94

    0 ha

    bita

    nts

    368.

    071

    habi

    tant

    s(1

    5% d

    e la

    pop

    ulat

    ion

    du N

    ord)

    376.

    439

    habi

    tant

    s

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s : U

    ne o

    ffre

    de so

    ins d

    e pr

    oxim

    ité

    Terr

    itoire

    s de

    San

    Régi

    on N

    ord

    Pas-

    de-C

    alai

    s

    Terr

    itoire

    de

    prox

    imité

    Fla

    ndre

    In

    térie

    ure

    et F

    land

    re M

    ariti

    me

    2

  • Sect

    eurs

    de

    Psyc

    hiat

    rie G

    énér

    ale

    (adu

    ltes)

    Rose

    ndaë

    lSe

    cteu

    r 59G

    01

    Sect

    eur 5

    9G02

    Sect

    eur 5

    9G03

    Sect

    eur 5

    9G04

    Sect

    eur 5

    9G05

    Sect

    eur 5

    9G06

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s(s

    ite d

    e Ba

    illeu

    l)

    3

  • Sect

    eurs

    de

    Psyc

    hiat

    rie d

    e l’e

    nfan

    t et d

    e l’a

    dole

    scen

    t

    Rose

    ndaë

    l

    Sect

    eur 5

    9I01

    Sect

    eur 5

    9I02

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s(s

    ite d

    e Ba

    illeu

    l)

    4

  • Un

    nom

    bre

    impo

    rtan

    t de

    stru

    ctur

    es d

    e pr

    ise

    en c

    harg

    e

    24 C

    entr

    es M

    édic

    o-Ps

    ycho

    logi

    ques

    - Ce

    ntre

    s d’

    Accu

    eil T

    héra

    peut

    ique

    s à

    Tem

    ps P

    artie

    l

    + 5

    ante

    nnes

    de

    cons

    ulta

    tions

    37 P

    lace

    s en

    filiè

    re h

    éber

    gem

    ent (

    17 lo

    gem

    ents

    ass

    ocia

    tifs,

    6 m

    aiso

    ns c

    omm

    unau

    taire

    s)

    1 S

    truc

    ture

    Alte

    rnat

    ive

    d’Ac

    cuei

    l Spé

    cial

    isée

    (20

    lits)

    1 E

    spac

    e ad

    oles

    cent

    au

    Cent

    re H

    ospi

    talie

    r de

    Dun

    kerq

    ue (1

    0 pl

    aces

    )

    2 E

    quip

    es D

    iagn

    ostic

    Aut

    ism

    e de

    Pro

    xim

    ité -

    EDA

    P (D

    unke

    rque

    et H

    azeb

    rouc

    k)

    1 U

    nité

    d’E

    valu

    atio

    n de

    s Tro

    uble

    s de

    s A

    ppre

    ntis

    sage

    s - U

    ETA

    (Dun

    kerq

    ue)

    1 E

    quip

    e M

    obile

    « L

    a Pa

    sser

    elle

    » d

    u Pô

    le 5

    9G01

    - G

    03

    1 C

    ATTP

    de

    la M

    aiso

    n d’

    Arr

    êt d

    e D

    unke

    rque

    1 B

    urea

    u d’

    Accu

    eil e

    t d’O

    rient

    atio

    n

    59 P

    lace

    s d’

    App

    arte

    men

    ts T

    héra

    peut

    ique

    s

    44 P

    lace

    s d’

    Accu

    eil F

    amili

    al T

    héra

    peut

    ique

    don

    t 3 e

    n pé

    do p

    sych

    iatr

    ie

    4 H

    ôpita

    ux d

    e jo

    ur p

    our u

    ne c

    apac

    ité to

    tale

    de

    65 p

    lace

    s

    15 L

    its e

    n U

    nité

    Cog

    nitiv

    o-Co

    mpo

    rtem

    enta

    le

    1 C

    onsu

    ltatio

    n de

    la m

    émoi

    re (C

    entr

    e M

    édic

    al d

    es M

    onts

    de

    Flan

    dres

    )

    5

    1 C

    entr

    e d’

    Accu

    eil d

    e Ré

    gula

    tion

    et D

    ’Orie

    ntat

    ion

  • Des

    stru

    ctur

    es d

    ’hos

    pita

    lisat

    ion

    au p

    lus

    près

    des p

    opul

    atio

    ns

    Sect

    eurs

    de

    Dun

    kerq

    ue

    Soin

    s de

    Suite

    - CM

    MF

    - Bai

    lleul

    Sect

    eurs

    de

    Flan

    dre

    Inté

    rieur

    e

    Le C

    entr

    e de

    Soi

    ns la

    Tonn

    elle

    (Dun

    kerq

    ue) 3

    0 lit

    s

    Uni

    té c

    ogni

    tivo-

    com

    port

    emen

    tals

    15

    lits

    La C

    liniq

    ue P

    sych

    othé

    rapi

    que

    la C

    lairi

    ère

    (site

    de

    Baill

    eul)

    15 li

    ts

    Uni

    té G

    5 (s

    ite d

    e Ba

    illeu

    l) 15

    lits

    Uni

    tés

    G2

    - G3

    (site

    de

    Baill

    eul)

    30 li

    tsA

    ppar

    tem

    ents

    Thé

    rape

    utiq

    ues

    = U

    nité

    G4

    (site

    de

    Baill

    eul)

    14 li

    ts

    La C

    liniq

    ue P

    sych

    othé

    rapi

    que

    de R

    osen

    daël

    (Ros

    enda

    ël) 3

    0 lit

    s

    Le C

    entr

    e de

    Soi

    ns d

    u N

    ombr

    e d’

    Or (

    Capp

    elle

    la G

    rand

    e) 3

    0 lit

    s

    Le C

    entr

    e de

    Soi

    ns Je

    an B

    aptis

    te P

    ussi

    n (C

    appe

    lle la

    Gra

    nde)

    42

    lits

    6

  • Des

    stru

    ctur

    es M

    édic

    o-so

    cial

    es

    La ré

    side

    nce

    Reuz

    e-Li

    ed

    La ré

    side

    nce

    Reuz

    e-Li

    ed

    L’EH

    PAD

    du

    Cent

    re d

    es M

    onts

    de

    Flan

    dre

    Le C

    entr

    e M

    édic

    al d

    es M

    onts

    de

    Flan

    dre

    Mai

    son

    d’Ac

    cuei

    l Spé

    cial

    isée

    : 4

    0 lit

    s

    Spé

    cial

    isé

    dans

    la p

    rise

    en c

    harg

    e du

    mal

    ade

    d’A

    lhze

    imer

    - 65

    lits

    Foye

    r d’A

    ccue

    il M

    édic

    alis

    é :

    20

    lits

    7

  • Les

    Pro

    fess

    ionn

    els

    Effec

    tif d

    es p

    erso

    nnel

    s no

    n m

    édic

    aux

    au 3

    1 dé

    cem

    bre

    2017

    En p

    sych

    iatr

    ie g

    énér

    ale

    En P

    édop

    sych

    iatr

    ie

    1077

    pro

    fess

    ionn

    els,

    soit

    1031

    ,75

    E.T.

    P.

    122

    prof

    essi

    onne

    ls A

    dmin

    istr

    atifs

    , soi

    t 113

    ,75

    E.T.

    P.

    128

    prof

    essi

    onne

    ls Te

    chni

    ques

    et o

    uvrie

    rs, s

    oit 1

    24,8

    E.T

    .P.

    778

    prof

    essi

    onne

    ls S

    oign

    ants

    , soi

    t 741

    ,8 E.

    T.P.

    43 p

    rofe

    ssio

    nnel

    s So

    cio-

    éduc

    atifs

    , soi

    t 39,

    9 E.

    T.P.

    6 pr

    ofes

    sion

    nels

    Méd

    ico-

    tech

    niqu

    es, s

    oit 5

    ,5 E.

    T.P.

    Am

    bula

    toire

    et a

    utre

    s pr

    ises

    en

    char

    ges

    : 38%

    Am

    bula

    toire

    et a

    utre

    s pr

    ises

    en

    cha

    rges

    : 10

    0 %

    Hos

    pita

    lisat

    ion

    tem

    ps p

    lein

    : 62

    %

    (Hor

    s un

    ités

    à or

    ient

    atio

    n m

    édic

    o-so

    cial

    e)

    Répa

    rtiti

    on d

    es p

    rofe

    ssio

    nnel

    s so

    igna

    nts

    8

  • Les

    Pro

    fess

    ionn

    els

    Effec

    tif d

    es p

    erso

    nnel

    s m

    édic

    aux

    au 3

    1 dé

    cem

    bre 2

    017

    89 p

    rofe

    ssio

    nnel

    s, so

    it 71

    ,7 E.

    T.P.

    38,5

    E.T.

    P. M

    édec

    ins

    Psyc

    hiat

    res

    7,3

    E.T.

    P. M

    édec

    ins

    Gén

    éral

    iste

    s

    2,9

    E.T.

    P. Au

    tres

    Méd

    ecin

    s Sp

    écia

    liste

    s

    2

    E.T.

    P. Ph

    arm

    acie

    ns

    21

    E.

    T.P.

    Inte

    rnes

    et F

    aisa

    nt F

    onct

    ion

    9

  • L’act

    ivité

    de

    l’Eta

    blis

    sem

    ent

    En 2

    017,

    14.

    391

    pers

    onne

    s on

    t été

    vue

    s ou

    sui

    vies

    en

    soin

    s à

    tem

    ps c

    ompl

    et,

    à te

    mps

    par

    tiel o

    u en

    am

    bula

    toire

    Tem

    ps c

    ompl

    et

    1.51

    3 pr

    ises

    en

    char

    ge e

    n so

    ins

    à te

    mps

    com

    plet

    , en

    2017

    Hos

    pita

    lisat

    ion

    tem

    ps p

    lein

    1.4

    75Ac

    cuei

    l Fam

    ilial

    Thé

    rape

    utiq

    ue 1

    9A

    ppar

    tem

    ents

    Thé

    rape

    utiq

    ues 6

    3

    234

    239

    243

    282

    1484

    1495

    1463

    1513

    14083

    14075

    13972

    14218

    !

    "!!!

    #!!!

    $!!!

    %!!!

    &!!!!

    &"!!!

    !!!

    &$!!!

    "!

    "!&'

    "!&$

    "!&(

    )*+,-./0123

    43*56780*

    5-3/

    43*5675.2/13-

    (Don

    nées

    EPS

    M d

    es F

    land

    res

    au 3

    1/12

    de

    l’ann

    ée)

    10

    1580

    115

    809

    1567

    816

    013

    Tota

    l

  • L’act

    ivité

    de

    l’Eta

    blis

    sem

    ent

    Tem

    ps p

    artie

    l

    Am

    bula

    toire

    En 2

    017,

    282

    per

    sonn

    es p

    rises

    en

    char

    ge à

    tem

    ps p

    artie

    l

    En 2

    017,

    14.

    218

    pers

    onne

    s on

    t été

    pris

    es e

    n ch

    arge

    en

    ambu

    lato

    ire re

    prés

    enta

    nt :

    Pour

    un

    tota

    l de

    127.

    961

    acte

    s

    Acco

    mpa

    gnem

    ents

    1.3

    84 a

    ctes

    Dém

    arch

    es

    4.0

    26 a

    ctes

    Gro

    upes

    17.

    337

    acte

    s

    Entr

    etie

    ns 9

    9.91

    2 ac

    tes

    Réun

    ions

    5

    .302

    act

    es

    11

  • Les p

    arte

    naria

    ts e

    t Con

    vent

    ions

    240

    conv

    entio

    ns e

    n co

    urs

    de p

    sych

    iatr

    ie d

    e lia

    ison

    , de

    prév

    entio

    n et

    de

    com

    plém

    enta

    rité

    avec

    le

    s pa

    rten

    aire

    s re

    leva

    nt d

    u ch

    amp

    sani

    taire

    , soc

    ial,

    méd

    ico-

    soci

    al, c

    ultu

    rel e

    t ass

    ocia

    tif.

    Conv

    entio

    ns a

    vec

    les C

    entr

    es H

    ospi

    talie

    rs

    C.H

    . Bai

    lleul

    C.H

    . Arm

    entiè

    res

    Fonc

    tions

    logi

    stiq

    ues

    GCS

    Bla

    nchi

    sser

    ie In

    terh

    ospi

    taliè

    re d

    es M

    onts

    (EPS

    M d

    es F

    land

    res

    - Cen

    tre

    Hos

    pita

    lier d

    e Ba

    illeu

    l)Le

    s so

    ins

    som

    atiq

    ues

    et le

    s pr

    esta

    tions

    méd

    ico-

    tech

    niqu

    es,

    Filiè

    re G

    éria

    triq

    ue

    So

    ins

    aux

    patie

    nts

    (urg

    ence

    s, so

    ins

    som

    atiq

    ues,

    Pédo

    psyh

    chia

    trie

    ), G

    CS H

    ospi

    Bio

    : ex

    amen

    s de

    labo

    rato

    ire,

    Plan

    Ble

    u,Fi

    lière

    gér

    iatr

    ique

    12

  • Les p

    arte

    naria

    ts e

    t Con

    vent

    ions

    C.H

    . Haz

    ebro

    uck

    Poly

    clin

    ique

    de

    Gra

    nde

    Synt

    he

    C.H

    . Dun

    kerq

    ue

    CHRU

    de

    Lille

    Hôp

    ital M

    ariti

    me

    de Z

    uydc

    oote

    Soin

    s au

    x pa

    tient

    s

    - Urg

    ence

    s,

    - Pér

    inat

    alité

    ,

    - Fili

    ère

    géria

    triq

    ue

    Psyc

    hiat

    rie d

    e lia

    ison

    Psyc

    hogé

    riatr

    ie U

    CCFi

    lière

    gér

    iatr

    ique

    So

    ins

    som

    atiq

    ues

    - U

    rgen

    ces

    Gén

    éral

    es,

    - P

    édia

    trie

    et u

    rgen

    ces

    pédi

    atriq

    ues,

    - F

    ilièr

    e gé

    riatr

    ique

    ,

    - Fili

    ère

    obés

    ité

    - Sté

    rilis

    atio

    n,

    - Uni

    té M

    édic

    o Ju

    dici

    aire

    ,

    - gyn

    éco-

    obst

    étriq

    ue e

    t mat

    erni

    Cent

    re d

    e la

    Mém

    oire

    et p

    rise

    en c

    harg

    e de

    s m

    alad

    es A

    lzhe

    imer

    jeun

    es

    Psyc

    hiat

    rie d

    e lia

    ison

    :- P

    sych

    iatr

    ie A

    dulte

    - Psy

    chia

    trie

    Infa

    nto-

    juvé

    nile

    - Add

    icto

    logi

    e- F

    ilièr

    e gé

    riatr

    ique

    - Fili

    ère

    Obé

    sité

    13

  • Part

    icip

    atio

    n au

    x ac

    tions

    prio

    ritai

    res

    de

    sant

    é pu

    bliq

    ue, r

    ésea

    ux e

    t rec

    herc

    heSA

    MA

    D

    : Se

    rvic

    e d’

    aide

    au

    m

    aint

    ien

    à do

    mic

    ile

    - Pr

    ojet

    alis

    é en

    pa

    rten

    aria

    t av

    ec

    l’UN

    AFA

    M

    et

    géré

    pa

    r l’E

    PSM

    de

    s Fl

    andr

    es,

    vi

    sant

    à

    acco

    mpa

    gner

    le

    s pa

    tient

    s da

    ns le

    s ac

    tes

    de la

    vie

    quo

    tidie

    nne,

    pré

    veni

    r la

    cris

    e et

    l’ab

    ando

    n.

    Rése

    au d

    e so

    ins

    palli

    atifs

    Fla

    ndre

    -Lys

    Trè

    fles

    : par

    tena

    riat p

    our o

    ptim

    iser

    la p

    rise

    en c

    harg

    e du

    pat

    ient

    Rése

    au A

    MAV

    I Vill

    e-H

    ôpita

    l Soi

    ns d

    e su

    ppor

    t et S

    oins

    pal

    liatif

    s : p

    arte

    naria

    t pou

    r opt

    imis

    er la

    pris

    e ch

    arge

    des

    pat

    ient

    s du

    litt

    oral

    Ass

    ocia

    tion

    « Le

    Gro

    upe

    Pasc

    al »

    : pa

    rten

    aria

    t pou

    r la

    pris

    e en

    cha

    rge

    plur

    idis

    cipl

    inai

    re d

    e pe

    rson

    nes

    à co

    ndui

    te a

    ddic

    tive,

    ou

    de s

    on e

    ntou

    rage

    Ass

    ocia

    tion

    Para

    -Chu

    te

    : pa

    rten

    aria

    t po

    ur

    la

    pris

    e en

    ch

    arge

    de

    s pe

    rson

    nes

    ayan

    t un

    e co

    nsom

    mat

    ion

    à ris

    que,

    un

    us

    age

    noci

    f ou

    un

    e dé

    pend

    ance

    au

    x su

    bsta

    nces

    psy

    cho-

    activ

    es (d

    rogu

    es, m

    édic

    amen

    ts, …

    ), in

    tégr

    atio

    n da

    ns le

    s ré

    seau

    x de

    soi

    ns o

    u de

    réin

    sert

    ion

    soci

    ale

    Ass

    ocia

    tion

    Prom

    ouvo

    ir : l

    ocat

    ion

    d’ap

    part

    emen

    ts à

    vis

    ée th

    érap

    eutiq

    ue p

    our l

    es p

    atie

    nts

    de l’

    EPSM

    ave

    c co

    ntre

    part

    ie fi

    nanc

    ière

    Ass

    ocia

    tion

    Envo

    l UN

    AFA

    M :

    part

    enar

    iat d

    ans

    le b

    ut d

    e fa

    voris

    er le

    mai

    ntie

    n à

    dom

    icile

    de

    patie

    nts

    souff

    rant

    de

    psyc

    hose

    Ass

    ocia

    tion

    Ato

    ut-C

    œur

    :

    part

    enar

    iat

    pour

    la

    pr

    ise

    en

    char

    ge

    com

    mun

    e de

    pa

    tient

    s so

    uffra

    nt

    de

    trou

    bles

    ps

    ychi

    ques

    -

    Pa

    rtic

    ipat

    ion

    à un

    G

    roup

    e d’

    Entr

    aide

    Mut

    uelle

    (GEM

    )

    Ass

    ocia

    tion

    VISA

    et

    Ass

    ocia

    tion

    d’Ac

    tion

    Educ

    ativ

    e et

    So

    cial

    e (A

    AE)

    : co

    opér

    atio

    n de

    pr

    ise

    en

    char

    ge

    de

    pers

    onne

    s à

    cond

    uite

    s ad

    dict

    ives

    , l’a

    ssoc

    iatio

    n as

    sure

    la g

    estio

    n de

    5 L

    HSS

    (Lit

    Hal

    te S

    oin

    Sant

    é) a

    u se

    in d

    u CH

    RS (C

    entr

    e d’

    Héb

    erge

    men

    t et d

    e Ré

    inse

    rtio

    n So

    cial

    e)

    Proj

    ets

    «Cul

    ture

    et S

    anté

    »

    Mem

    bre

    de la

    Féd

    érat

    ion

    de R

    eche

    rche

    en

    Sant

    é M

    enta

    le

    Mem

    bre

    fond

    ateu

    r du

    GCS

    MS

    de la

    MA

    IA d

    u Li

    ttor

    al

    Mem

    bre

    de la

    MA

    IA d

    e Fl

    andr

    e In

    térie

    ure

    Co-P

    rési

    denc

    e du

    Con

    seil

    Loca

    l de

    Sant

    é M

    enta

    le d

    e D

    unke

    rque

    AFE

    JI –

    IDAC

    de

    Cam

    iers

    – A

    ssoc

    iatio

    n Ca

    zin

    Perr

    ocha

    ud :

    Equi

    pe M

    obile

    Cas

    com

    plex

    e av

    ec le

    pôl

    e 59

    I01

    14

  • Un

    pôle

    form

    atio

    n

    Socl

    e de

    form

    atio

    n de

    per

    fect

    ionn

    emen

    t à d

    estin

    atio

    n de

    s no

    uvea

    ux in

    firm

    iers

    :

    - Les

    sym

    ptôm

    es e

    n ps

    ychi

    atrie

    ,

    - Ent

    retie

    n pa

    ram

    édic

    aux

    et la

    rela

    tion

    d’ai

    de

    - La

    pris

    e en

    cha

    rge

    des

    cond

    uite

    s ad

    dict

    ives

    - T

    enta

    tive

    de s

    uici

    de e

    t con

    duite

    s su

    icid

    aire

    s

    Accu

    eil d

    u no

    uvel

    arr

    ivan

    t

    Bien

    trai

    tanc

    e, M

    altr

    aita

    nce,

    Form

    atio

    n CL

    AN

    - CL

    UD

    Mis

    e en

    oeu

    vre

    des

    dem

    ande

    s d’

    auto

    risat

    ion

    « Ed

    ucat

    ion

    thér

    apeu

    tique

    »

    Pris

    e en

    cha

    rge

    de la

    dou

    leur

    Sém

    inai

    re d

    e th

    érap

    ie c

    ompo

    rtem

    enta

    le c

    ogni

    tive

    Dév

    elop

    pem

    ent d

    urab

    le

    Form

    atio

    n sé

    curit

    é (in

    cend

    ie, g

    este

    d’u

    rgen

    ce, o

    xygé

    noth

    érap

    ie, é

    vacu

    atio

    n)

    AFG

    SU (A

    ttes

    tatio

    n de

    For

    mat

    ion

    aux

    Ges

    tes

    et S

    oins

    d’U

    rgen

    ces)

    Tran

    smis

    sion

    s ci

    blée

    s

    PRA

    P (P

    réve

    ntio

    n de

    s Ri

    sque

    s lié

    s au

    x Ac

    tivité

    s Ph

    ysiq

    ues)

    Acco

    mpa

    gnem

    ent V

    AE

    (Val

    idat

    ion

    des

    Acqu

    is d

    ’Exp

    érie

    nce)

    et b

    ilan

    de c

    ompé

    tenc

    e

    15

    1 - L

    es fo

    rmat

    ions

    inst

    itutio

    nnel

    les

  • Prof

    essi

    onna

    lisat

    ion

    et T

    utor

    at d

    es n

    ouve

    aux

    infir

    mie

    rs e

    xerç

    ant d

    ans

    le c

    ham

    p de

    la p

    sych

    iatr

    ie e

    t de

    la

    sant

    é m

    enta

    le

    Prév

    entio

    n et

    ges

    tion

    des

    situ

    atio

    ns d

    e vi

    olen

    ce (O

    MEG

    A F

    ranc

    e)

    Clin

    ique

    psy

    chan

    alyt

    ique

    et p

    sych

    iatr

    ique

    Accu

    eil d

    es s

    tagi

    aire

    s

    16

    2 - L

    e D

    ével

    oppe

    men

    t Pro

    fess

    ionn

    el c

    ontin

    u : 4

    pro

    gram

    mes

  • 17

    Un

    man

    agem

    ent p

    ar la

    qua

    lité

  • 1 - L

    a ce

    rtifi

    catio

    n H

    AS

    «V20

    14»

    Visi

    te d

    es e

    xper

    ts v

    isite

    urs

    : Jan

    vier

    201

    6

    Dep

    uis

    Juin

    201

    6, l’

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s es

    t cer

    tifié

    HA

    S «V

    2014

    » pa

    r la

    Hau

    te A

    utor

    ité d

    e Sa

    nté

    (HA

    S)

    de ra

    ng B

    soi

    t : s

    ans

    aucu

    ne n

    on c

    onfo

    rmité

    Les

    expe

    rts

    visi

    teur

    s on

    t mis

    en

    exer

    gue

    l’exi

    sten

    ce d

    ’une

    réel

    le «

    cul

    ture

    qua

    lité

    et g

    estio

    n de

    s ris

    ques

    » a

    u se

    in d

    e l’E

    PSM

    des

    Fla

    ndre

    s

    18

  • 19

    2 - L

    a dé

    mar

    che qu

    alité

    dan

    s le

    cha

    mp

    méd

    ico-

    soci

    al

    La R

    ésid

    ence

    Reu

    ze L

    ied

    et le

    Cen

    tre

    Méd

    ical

    des

    Mon

    ts d

    e Fl

    andr

    e on

    t obt

    enu

    des

    résu

    ltats

    po

    sitif

    s lo

    rs d

    e le

    ur é

    valu

    atio

    n ex

    tern

    e re

    spec

    tive

    en 2

    014.

    Aucu

    n po

    int d

    e vi

    gila

    nce

    n’a

    été

    soul

    evé

    pour

    ces

    deu

    x st

    ruct

    ures

    .La

    qua

    lité

    de la

    pris

    e en

    cha

    rge

    des

    Rési

    dent

    s a

    été

    soul

    igné

    e ai

    nsi q

    ue l’

    impl

    icat

    ion

    des

    prof

    essi

    onne

    ls e

    t la

    pris

    e en

    com

    pte

    des

    fam

    illes

    et d

    es a

    idan

    ts.

  • 3 - A

    mél

    iore

    r la

    qual

    ité d

    e vi

    e au

    trav

    ail p

    ar la

    pr

    éven

    tion

    des

    risqu

    es p

    sych

    o-so

    ciau

    x (R

    PS)

    Un

    disp

    ositi

    f en

    deux

    tem

    ps :

    1 -

    Un

    disp

    ositi

    f «

    CLAC

    T »

    finan

    par

    l’ARS

    asso

    cian

    t 3

    EPSM

    (B

    aille

    ul,

    Arm

    entiè

    res

    et

    Sain

    t A

    ndré

    ),

    1 CH

    G

    (Bai

    lleul

    ) et

    un

    ce

    ntre

    de

    éduc

    atio

    n (L

    e Cl

    air

    Séjo

    ur)

    et

    les

    mem

    bres

    de

    s CH

    CST

    pour

    la

    mis

    e en

    pla

    ce d

    ’une

    form

    atio

    n sp

    écifi

    que

    aux

    Risq

    ues

    Psyc

    ho-s

    ocia

    ux

    2 - L

    a St

    ruct

    urat

    ion

    de la

    pris

    e en

    cha

    rge

    des

    RPS

    à l’E

    PSM

    des

    FLA

    ND

    RES

    La

    m

    ise

    en

    plac

    e d’

    un

    com

    ité

    de

    pilo

    tage

    et

    d’

    un

    coor

    donn

    ateu

    r

    char

    gés

    de

    va

    lider

    le

    s

    actio

    ns e

    t de

    prom

    ouvo

    ir la

    Qua

    lité

    de V

    ie a

    u Tr

    avai

    l

    L’int

    égra

    tion

    des

    RPS

    dans

    le d

    ocum

    ent u

    niqu

    e de

    s ris

    ques

    pro

    fess

    ionn

    els

    La

    mis

    e en

    pla

    ce d

    ’une

    mét

    hodo

    logi

    e de

    déc

    lara

    tion

    et d

    e su

    ivi d

    es é

    vène

    men

    ts

    La c

    réat

    ion

    d’un

    e ce

    llule

    de

    veill

    e

    L’éla

    bora

    tion

    d’un

    pla

    n de

    com

    mun

    icat

    ion

    20

  • Les P

    roje

    ts

    La c

    réat

    ion

    d’un

    hôp

    ital d

    e jo

    ur p

    our a

    dole

    scen

    ts (s

    ecte

    ur 5

    9I02

    ) aut

    oris

    ée e

    n Ao

    ût 2

    015

    et e

    n at

    tent

    e de

    fina

    ncem

    ent

    La

    créa

    tion

    de

    l’Equ

    ipe

    Mob

    ile

    de

    périn

    atal

    ité

    (Pôl

    e 59

    I01

    - CH

    D

    unke

    rque

    ) in

    tégr

    ée

    dans

    le

    pr

    ojet

    ar

    chite

    ctur

    al

    de

    l’hôp

    ital m

    ère-

    enfa

    nt d

    u CH

    D. C

    e pr

    ojet

    est

    éga

    lem

    ent e

    n at

    tent

    e de

    fina

    ncem

    ent

    La c

    réat

    ion

    de l’

    hôpi

    tal d

    e jo

    ur p

    our l

    e pô

    le 5

    9G02

    La

    cré

    atio

    n d’

    une

    plat

    e-fo

    rme

    de ré

    habi

    litat

    ion

    psyc

    ho-s

    ocia

    le s

    ur le

    site

    de

    Baill

    eul

    Le d

    ével

    oppe

    men

    t du

    part

    enar

    iat a

    u se

    in d

    es fi

    lière

    s gé

    riatr

    ique

    s de

    Dun

    kerq

    ue e

    t Arm

    entiè

    res

    La c

    réat

    ion

    de 2

    pla

    ces

    de jo

    ur à

    la M

    aiso

    n d’

    Accu

    eil S

    péci

    alis

    ée (R

    ésid

    ence

    Reu

    ze L

    ied)

    Hôp

    ital n

    umér

    ique

    L’Édu

    catio

    n Th

    érap

    eutiq

    ue

    S’in

    scrit

    dan

    s le

    con

    text

    e :

    D

    ’un

    proj

    et d

    es E

    tabl

    isse

    men

    ts d

    e l’E

    PSM

    Lill

    e M

    étro

    pole

    et E

    PSM

    des

    Fla

    ndre

    s

    De

    gest

    ion

    des

    cont

    rain

    tes

    budg

    étai

    res

    Les

    proj

    ets

    d’or

    es e

    t déj

    à à

    prio

    riser

    :

    L’hum

    anis

    atio

    n de

    s lit

    s du

    le

    Dun

    kerq

    uois

    G

    01

    - G

    03

    (La

    Tonn

    elle

    -

    La

    Clin

    ique

    Ps

    ycho

    thér

    apiq

    ue

    de

    Ro

    send

    aël)

    Le

    dév

    elop

    pem

    ent d

    e l’a

    mbu

    lato

    ire

    La p

    rise

    en c

    ompt

    e de

    la s

    péci

    ficité

    de

    l’EH

    PAD

    du

    Cent

    re M

    édic

    al d

    es M

    onts

    de

    Flan

    dres

    21

    1 - L

    es P

    roje

    ts e

    n co

    urs

    ( pro

    jet 2

    012

    - 201

    7)

    2 - L

    e Pr

    ojet

    d’E

    tabl

    isse

    men

    tS 2

    018

    - 202

    2

  • Les V

    aleu

    rs d

    e l’E

    PSM

    des

    Fla

    ndre

    s

    La d

    imen

    sion

    éth

    ique

    de

    la p

    rise

    en c

    harg

    e

    Le re

    spec

    t des

    dro

    its d

    es u

    sage

    rs (d

    igni

    té -

    liber

    té -

    intim

    ité...

    )

    La

    valo

    risat

    ion

    du

    prin

    cipe

    de

    pa

    rtic

    ipat

    ion

    à la

    pr

    ise

    en

    char

    ge

    des

    usag

    ers,

    des

    prof

    essi

    onne

    ls,

    des

    béné

    vole

    s et

    de

    s fa

    mill

    es

    La p

    réve

    ntio

    n de

    la m

    altr

    aita

    nce

    et la

    pro

    mot

    ion

    de la

    bie

    ntra

    itanc

    e

    L’am

    élio

    ratio

    n co

    nsta

    nte

    de la

    qua

    lité

    et d

    e la

    séc

    urité

    des

    soi

    ns

    Le re

    spec

    t de

    la p

    lace

    des

    sec

    teur

    s da

    ns l’o

    rgan

    isat

    ion

    de la

    pol

    itiqu

    e de

    san

    té m

    enta

    le

    L’affi

    rmat

    ion

    de la

    pla

    ce d

    e la

    psy

    chia

    trie

    pub

    lique

    dan

    s la

    san

    té m

    enta

    le

    L’uni

    cité

    ent

    re le

    s zo

    nes

    de p

    roxi

    mité

    cou

    vert

    es p

    ar l’o

    ffre

    de s

    oins

    de

    l’EPS

    M d

    es F

    land

    res

    Les

    vale

    urs

    et p

    rinci

    pes

    fond

    ateu

    rs o

    nt é

    té p

    osés

    en

    préa

    mbu

    le d

    u pr

    ojet

    d’E

    tabl

    isse

    men

    t 201

    2 - 2

    017

    22

  • Dire

    ctio

    n Co

    mm

    une

    La

    Dire

    ctio

    n Co

    mm

    une

    des

    EPSM

    de

    s Fl

    andr

    es

    (Bai

    lleul

    ) et

    EP

    SM

    Lille

    -Mét

    ropo

    le

    (Arm

    entiè

    res)

    , en

    clen

    chée

    en

    2011

    , est

    effe

    ctiv

    e de

    puis

    201

    3 : s

    igna

    ture

    de

    la c

    onve

    ntio

    n co

    nstit

    utiv

    e.Ce

    tte

    Dire

    ctio

    n Co

    mm

    une

    repr

    ésen

    te

    une

    réel

    le

    plus

    va

    lue

    pour

    le

    s te

    rrito

    ires

    de

    sant

    é co

    ncer

    nés,

    elle

    per

    met

    :

    des

    part

    ages

    de

    com

    péte

    nces

    et d

    es p

    arte

    naria

    ts.

    le

    dév

    elop

    pem

    ent d

    e gr

    ands

    axe

    s op

    érat

    ionn

    els

    pour

    plu

    s d’

    effici

    ence

    :

    - M

    ise

    en p

    lace

    d’u

    n or

    gani

    gram

    me

    com

    mun

    pou

    r le

    part

    age

    des

    fonc

    tions

    sup

    port

    s

    - L

    a qu

    alité

    et l

    a sé

    curit

    é de

    s so

    ins

    - Le

    syst

    ème

    d’in

    form

    atio

    ns e

    t le

    DIR

    M

    - L

    es fi

    nanc

    es e

    t le

    budg

    et p

    our l

    a va

    loris

    atio

    n de

    l’ac

    tivité

    psy

    chia

    triq

    ue

    EPSM

    Lille

    -Mét

    ropo

    le

    23

  • Le Te

    rrito

    ire d

    e la

    Dire

    ctio

    n Co

    mm

    une

    Loos

    -Ho

    ubou

    rdin

    59G

    08

    Lille

    Vill

    eneu

    ve-d

    ’Asc

    q59

    G11

    59G

    13

    59G

    15

    59G

    1259

    G14

    1 23

    G16

    - T

    ourc

    oing

    -Neu

    ville

    G17

    - T

    ourc

    oing G

    21 -

    Lill

    e -

    Helle

    mm

    es -

    Mon

    s-en

    -Ba

    roe

    ul

    Cal

    ais

    Oue

    st62

    G02C

    alai

    s

    Boul

    ogne

    Sain

    t-O

    mer

    Mon

    treu

    il

    Béth

    une

    Lens

    Arr

    as

    Cam

    brai

    Dou

    ai

    Aves

    nes-

    sur-

    Help

    e

    Vale

    ncie

    nnes

    Boul

    ogne

    -sur

    -Mer

    Nor

    d62

    G04

    Boul

    ogne

    -sur

    -Me

    rSu

    d62

    G03

    Sain

    t-O

    mer

    62G

    06

    Air

    e-su

    r-la

    -Lys

    62G

    07

    Lille

    rs62

    G09

    Béth

    une

    62G

    10N

    oeux

    -le

    s-M

    ines

    62G

    12

    Brua

    y-la

    -Bu

    issi

    ère

    62G

    11

    Tern

    ois

    62G

    08A

    rras

    Nor

    d62

    G18

    Arr

    asSu

    d62

    G19

    Bapa

    ume

    62G

    20

    Liév

    in62

    G13

    Avio

    n62

    G15

    Héni

    n-Be

    aum

    ont

    62G

    17

    Car

    vin

    62G

    16

    Lens

    62G

    14

    Dou

    ai-

    Waz

    iers

    59G

    27

    Som

    ain

    59G

    25

    Dou

    ai-

    Arl

    eux

    59G

    28

    Den

    ain-

    Bouc

    hain

    59G

    34

    Den

    ain-

    Wal

    lers

    59G

    23

    Sain

    t-A

    man

    d-le

    s-Ea

    ux59

    G29

    Con

    dé-s

    ur-

    Esca

    ut59

    G30

    Vale

    nci.-

    Anz

    in59

    G31

    Vale

    nci.-

    Trit

    h-St

    -Lég

    er59

    G32

    Cam

    brai

    -So

    lesm

    es59

    G36

    Cam

    brai

    -M

    arco

    ing

    59G

    35C

    audr

    y-le

    -Cat

    eau

    59G

    37

    Aul

    noy-

    le-Q

    uesn

    oy59

    G38

    Mau

    beug

    e-Ha

    umon

    t59

    G39

    Mau

    beug

    e-Je

    umon

    t59

    G40

    Four

    mie

    s59

    G41

    Mo

    ntre

    uil

    62G

    05

    Cal

    ais

    ESt

    62G

    01

    SAIN

    T-O

    MER

    CA

    LAIS

    IS

    BERC

    K-M

    ON

    TRE

    UIL

    BOUL

    ON

    NA

    IS

    BET

    HUN

    E-BR

    UAY

    ART

    OIS

    -TER

    NO

    IS

    LEN

    S-LI

    EVIN

    DO

    UAIS

    ISVA

    LEN

    CIE

    NN

    OIS

    CA

    MBR

    ESIS

    SAM

    BRE-

    AVES

    NO

    IS

    LITT

    ORA

    L

    ARTO

    IS

    HA

    INA

    UT

    Pas-

    de-C

    alai

    s

    EPSM

    de

    s F

    land

    res

    EPSM

    Lill

    e M

    étr

    op

    ole

    ©24

  • Le G

    roup

    emen

    t H

    ospi

    talie

    r de

    Ter

    ritoi

    re

    de P

    sych

    iatr

    ie N

    ord

    - Pas

    -de-

    Cala

    is

    La

    cons

    titut

    ion

    du

    GH

    T de

    Ps

    ychi

    atrie

    N

    ord

    - Pa

    s-de

    -Cal

    ais

    éman

    e d’

    une

    volo

    nté

    com

    mun

    e de

    ra

    ppro

    chem

    ent

    des

    quat

    re é

    tabl

    isse

    men

    ts m

    ono

    disc

    iplin

    aire

    s de

    la ré

    gion

    , afin

    :

    d’

    assu

    rer

    la

    parf

    aite

    co

    uver

    ture

    en

    ps

    ychi

    atrie

    et

    en

    sa

    nté

    men

    tale

    d’

    une

    popu

    latio

    n de

    pl

    us

    d’un

    m

    illio

    n d’

    habi

    tant

    s,

    de

    rend

    re m

    ieux

    lisi

    ble

    l’org

    anis

    atio

    n de

    la p

    sych

    iatr

    ie p

    ubliq

    ue,

    d’ha

    rmon

    iser

    le

    s pr

    atiq

    ues

    en

    pren

    ant

    en

    cons

    idér

    atio

    n to

    utes

    le

    s év

    olut

    ions

    de

    la

    ps

    ychi

    atrie

    et

    de

    la

    san

    té m

    enta

    le,

    de p

    erm

    ettr

    e un

    e m

    eille

    ure

    coor

    dina

    tion

    des

    proj

    ets

    méd

    icau

    x

    L’EPS

    M L

    ille-

    Mét

    ropo

    le a

    été

    dés

    igné

    par

    le

    Dire

    cteu

    r Gén

    éral

    de

    l’ARS

    H

    auts

    -de-

    Fran

    ce, é

    tabl

    isse

    men

    t sup

    port

    du

    GH

    T

    E

    PSM

    Lill

    e-M

    étro

    pole

    EP

    SM d

    e l’A

    gglo

    mér

    atio

    n Li

    llois

    e

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s EP

    SM V

    al d

    e Ly

    s –

    Art

    ois

    25

  • Le T

    errit

    oire

    du

    GH

    T P

    sych

    iatr

    ie N

    ord

    - Pas

    -de-

    Cala

    is 26

  • Réalisé par la Cellule Communication de l’EPSM des Flandres - Mise à jour février 2018

    EPSM

    des

    Fla

    ndre

    s79

    0 ro

    ute

    de L

    ocre

    BP 9

    0139

    5927

    0 BA

    ILLE

    UL

    03 2

    8 43

    45

    46w

    ww

    .eps

    m-d

    es-fl

    andr

    es.fr